« Les Prisunic sont les nouveaux musées de l’art moderne » Martial Raysse

Vous connaissez sans doute Martial Raysse, un artiste visionnaire qui a marqué la seconde moitié du XXème siècle. Nous ne résistons pas à l’envie de vous en parler et de vous inciter à ne rater sous aucun prétexte son exposition qui se déroule en ce moment et jusqu’au 22 septembre 2014 au Centre Pompidou à Paris.

Martialxposition-martial-raisse-centre-pompirdou-paris

L’artiste a commencé ses frasques à l’aube de l’après-guerre à Nice. Avec le mouvement des Nouveaux Réalistes en 1960, Raysse s’abandonne à diverses expérimentations. Il assemble des objets de grande consommation et développe une obsession pour l’objet neuf et coloré. « J’ai voulu un monde neuf, aseptisé, pur, et, au niveau des techniques utilisées, de plain-pied avec les découvertes technologiques du monde moderne »,  «Seul le neuf est aseptisé ; l’hygiénique, l’inoxydable. ».

Puis attiré par le mouvement Pop Art aux Etats-Unis, Raysse part vivre à New York et à Los Angeles. Là bas, il rejoint les pionniers Warhol, Lichtenstein ou Wesselmann. Dans cet environnement d’effervescence créative, il s’amuse à colorier des peintures néo-classiques et tourne au ridicule les codes bourgeois de l’époque. C’est ainsi qu’il créé l’incroyable et incontournable peinture « Made in Japan – La grande Odalisque », œuvre que nous portons depuis toujours dans notre coeur et sur le frigo MUES.

A travers la rétrospective de ses œuvres, le spectateur suit cinquante années de création prolifique : depuis l’essai littéraire en passant par la photographie, le dessin, la peinture bien sûr, les sculptures ou encore les films ou les montages… Une centaine œuvres toujours irrévérencieuses et carnavalesques révèlent un artiste au caractère perturbateur.

dailyshopwindow-vitrines-créatives-creative-windows-vitrines-magasins-windows-shop-martial-raysse-ingres

soudain-une

Martial-Raysse-Nissa-Bella

MR-9

MR-05

web

web-3

web-2

Toutes les infos sont sur le site du musée. Le premier qui loupe l’expo est un gros naze.

Bisou

 

Publicités

Une réponse à “« Les Prisunic sont les nouveaux musées de l’art moderne » Martial Raysse

  1. Johnd100

    This is really attentiongrabbing, You’re a very professional blogger. I have joined your rss feed and sit up for in search of extra of your fantastic post. Also, I have shared your site in my social networks! bfkcckeaeagb

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :