Les créatures autonomes de Theo Jansen

Lors de l’exposition « Au bord des mondes » qui se déroule au Palais de Tokyo, MUES découvre avec émoi une créature en plastique de plus de 3m de haut. Derrière ce squelette gigantesque fait de tubes et de rubans adhésifs, se cache un inventeur fou : Theo Jansen.
Le néerlandais étudie la physique, la robotique et l’aéronautique pour s’inscrire finalement dans le courant de l’art cinétique avec ses créations baptisées « Strandbeest ».

Armées de voiles, les créatures se déplacent uniquement par la force du vent.

tumblr_ngh16yECdc1s5laego1_500

Pour les confectionner, Jansen utilise un procédé étonnant : il modélise ses différentes créatures puis créé des simulations numériques dans lesquels il les met en concurrence.
Les Strandbeest les plus performantes et rapides sont sélectionnées et gagnent le droit d’être construites au réel.
Theo Jansen revisite la théorie de sélection naturelle de Darwin et invente des organismes artificiels, autonomes, à mi-chemin entre l’organique et le mécanique.

019-theo-jansen-theredlist

009-theo-jansen-theredlist

animals-at-the-beach-5

gubernare

theo

Pour en savoir plus sur Theo Jansen, c’est ici.

△ Joyeux mardi △

Et visitez notre site http://www.mues-design.com

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :