Plexus, une oeuvre prismatique

Le mexicain Gabriel Dawe développe depuis plusieurs années son projet baptisé « Plexus », une installation renversante et prismatique constituée de fils de couleurs tendus à travers une série de sites.
Il étudie le textile et créé un pont entre mode et architecture.

Telles des matrices, les tissages épousent les murs et créent un niveau de lecture supplémentaire à l’espace.

Grâce à la vision de l’artiste, le rayonnement textile traverse la pièce à la manière d’un arc-en-ciel. C’est beau.

_2011-09-24_PEEL-09-2011-23_b

_2012-07-10_Plexus-13_BPLEXUS-13

_W_12_P1160666

_W_DSC09914_

_W_PLEXUS-25_P1010288

Gabriel-Dawe-PLEXUS-and-PAIN-series-yatzer-5

plexus-1-640x480

plexus-3-640x428

plexus-0-640x428

plexus-9-640x948

△△ Joyeuse fin de semaine

Et visitez notre site http://www.mues-design.com

Clip Come de Jain, sens dessus dessous

WWWAAAH On adore le clip Come de Jain. Une fois n’est pas coutume, aujourd’hui, nous vous invitons à écouter cette musique rafraichissante qui passe en boucle et à balle dans les MUES bureaux : un puissant mélange de soul, reggae, pop et électro.

Capture d’écran 2015-06-05 à 16.33.07

Certes le rythme est enivrant, mais ce qui retient notre attention, c’est ce clip incroyablement frais et bourré d’illusions d’optiques, de jeux de perceptions, dédoublements, anamorphoses, trompes l’oeil et gravité sens dessus dessous.

Ouvrez l’oeil…On aperçoit des références au monde impossible très populaire au milieu du XXème siècle :  Le triangle de Penrose, l’escalier sans fin de Maurits Cornelis Escher, le jeu d’échec de Sandro Del-Prete, ou plus récemment le gouffre fantastique d’Edgar Muller… Le duo Greg & Lio directeurs artistiques du clip s’en sont donné à coeur joie et nous, on en danse de joie.

△△ Clap Clap

Et visitez notre site http://www.mues-design.com

La peinture classique imprimée et revisitée par Sydney Cash

Avec la série « Remastered Portraits », Sydney Cash revisite des oeuvres qui ont marqué notre civilisation : Autoportrait d’Albrecht Dürer, La jeune fille à la Perle de Veermer, Le tricheur à l’as de carreau, La diseuse de bonne aventure de George de la Tour, American Gothic de Grant Wood… Ces toiles autant universelles que mystérieuses traversent les âges de la Renaissance jusqu’au XXème siècle.

L’artiste imprime ces oeuvres de maîtres puis déforme l’image à travers des motifs faits à la peinture à l’huile.
Avec ce traité contemporain, il lie ces oeuvres, confronte des cultures, mêle des époques, associe des courants classiques à des techniques modernes. La série de portraits fait écho à des références collectives historiques pour finalement s’inscrire dans notre culture. Une troublante anachronie…

AlbrechtDurer-640x884 GeorgeDeLaTour-640x834-le tricheur a l'as de carreau Friendccc-640x861 GeorgeDeLaTour2la diseuse de bonne aventure-640x832

art-sydney-cash-02 sydneycash-4-640x815sydneycash-3-640x843 art-sydney-cash-06 art-sydney-cash-04 art-sydney-cash-08-805x1000 sydneycash-5-640x507

art-sydney-cash-01

« Remastered Portraits » par Sydney Cash sera exposé le 12 juin à la Pierogi Gallery (Williamsburg).

△△ Salut.

MUES retravaille les oeuvres classiques grâce à sa collaboration avec la Réunion des Musées Nationaux, puis les imprime sur le support de votre choix.

Visitez notre site : http://www.mues-design.com !

Vous ne prendrez plus jamais votre bain de la même façon

Commençons la semaine avec une devinette :
Que faisons-nous depuis la nuit des temps, dans toutes les cultures – même si les français ne sont pas réputés pour exceller en la matière ?
Les femmes s’y attellent avec plus d’application que les hommes. Certains la font « à la militaire », d’autres y puisent un bien-être voire une méditation, d’autres encore l’ont rempli de tics et de tocs.

Bravo, il s’agit bien de la toilette. Les us et coutumes hygiéniques qui nous concernent tous et qui touchent l’intimité de chacun.

Alors forcement lorsque les MUES se baladent et tombent sur la magnifique affiche annonçant l’exposition La toilette Naissance de l’intime au musée Marmottan qui se déroule jusqu’au 5 juillet 2015, les MUES courent.

affiche-naissance-intime

C’est la première fois qu’une exposition choisit ce thème et réunit des œuvres d’artistes majeurs du XVe siècle à aujourd’hui, concernant les rites de la propreté, leurs espaces et leurs gestuelles.

L’exposition s’ouvre sur un ensemble exceptionnel de gravures de Dürer, de Primatice, de peintures de l’Ecole de Fontainebleau, parmi lesquels un Clouet, l’exceptionnelle Femme à la puce de Georges de La Tour, un ensemble unique et étonnant de François Boucher, montrant l’invention de gestes et de lieux spécifiques de toilette dans l’Europe d’Ancien Régime.

Gabrielle d’Estrées et la Duchesse de Villars au bain-anonyme
Gabrielle d’Estrées et la Duchesse de Villars au bain – Anonyme. XVIème siècle

Vanité ou Jeune femme à sa toilette-Nicolas Régnier
Vanité ou Jeune femme à sa toilette – Nicolas Régnier. Circa 1626

Jeune femme se coiffant-Salomon de Bray
Jeune femme se coiffant – Salomon de Bray. Vers 1635

La Femme à la puce-Georges de La Tour.
La Femme à la puce – Georges de La Tour. 1638

Une dame à sa toilette-François Boucher.
Une dame à sa toilette – François Boucher. 1738

slide_401870_4987990_free
Femme dans son bain s’épongeant la jambe – Edgar Degas. Vers 1883

slide_401870_4988092_free
Devant la psyché – Berthe Morisot. 1890

Femme peignant ses cheveux-Wladyslaw Slewinski
Femme peignant ses cheveux – Wladyslaw Slewinski. 1897

Le bain-Théophile Alexandre Steinlen
Le bain – Théophile Alexandre Steinlen. 1902

slide_401870_4987998_free
Le rouge à lèvres – František Kupka. 1908

Femme au miroir-Natalino Bentivoglio Scarpa, dit Cagnaccio di San Pietro
Femme au miroir – Natalino Bentivoglio Scarpa, dit Cagnaccio di San Pietro. 1927

Les femmes à la toilette-Fernand Léger
Les femmes à la toilette – Fernand Léger. 1920

Étude pour une photographie publicitaire-Erwin Blumenfeld
Étude pour une photographie publicitaire – Erwin Blumenfeld. 1948

L’expo conjugue histoire de l’art et histoire de la culture et opère le mariage de l’émotion et de la connaissance.

△ Bisou △

Sachez également que MUES Design gère les droits et enrichit ses décors muraux d’oeuvres de toutes époques grâce au fabuleux catalogue de la Réunion des Musées Nationaux mis à notre disposition.
A vous de jouer.

Les créatures autonomes de Theo Jansen

Lors de l’exposition « Au bord des mondes » qui se déroule au Palais de Tokyo, MUES découvre avec émoi une créature en plastique de plus de 3m de haut. Derrière ce squelette gigantesque fait de tubes et de rubans adhésifs, se cache un inventeur fou : Theo Jansen.
Le néerlandais étudie la physique, la robotique et l’aéronautique pour s’inscrire finalement dans le courant de l’art cinétique avec ses créations baptisées « Strandbeest ».

Armées de voiles, les créatures se déplacent uniquement par la force du vent.

tumblr_ngh16yECdc1s5laego1_500

Pour les confectionner, Jansen utilise un procédé étonnant : il modélise ses différentes créatures puis créé des simulations numériques dans lesquels il les met en concurrence.
Les Strandbeest les plus performantes et rapides sont sélectionnées et gagnent le droit d’être construites au réel.
Theo Jansen revisite la théorie de sélection naturelle de Darwin et invente des organismes artificiels, autonomes, à mi-chemin entre l’organique et le mécanique.

019-theo-jansen-theredlist

009-theo-jansen-theredlist

animals-at-the-beach-5

gubernare

theo

Pour en savoir plus sur Theo Jansen, c’est ici.

△ Joyeux mardi △

Et visitez notre site http://www.mues-design.com

Pixel : dialogue entre danse et magie numérique

nip-nip-32285-640x360-c3bla.ogfb

Nous avions déjà parlé ici de « Etereas », une performance de danse et de motion design.
Aujourd’hui, nous vous présentons « Pixel », une sublimissime prouesse de danse contemporaine qui va bien plus loin, puisque le mariage du numérique et des corps se fait en live, sur un plateau en trois dimensions.

Mourad Merzouki, chorégraphe 3D, décide d’explorer cette alliance : « J’ai eu la sensation de ne plus savoir distinguer la réalité du monde virtuel et eu très vite l’envie de tester un nouveau rapprochement en exploitant ces nouvelles technologies avec et pour la danse. »

Les arts se parlent enfin et génèrent un spectacle de danse contemporaine à couper le souffle où réalité et illusion se confondent.

La version longue est ici, vous nous en donnerez des nouvelles !

△△ Des bisous

Et visitez notre site http://www.mues-design.com

Maude White, plasticienne chirurgicale

Après Maud Vantours, plasticienne papier de génie, MUES déniche une nouvelle magicienne du même prénom. Il s’agit de Maude White, une artiste new-yorkaise qui manie le cutter d’une main chirurgicale.

La jeune femme frôle le trouble obsessionnel « Je découpe du papier parce que j’ai le sentiment de devoir le faire. C’est une façon pour moi de me détendre et de garder le contrôle »

Son bestiaire en papier découpé se présente avec une infinie légèreté et délicatesse…

5c0eb7fff039138821ef3000de3fe595

6c27afd3f56a7c73de2cf56a256e0c05

f7ad9c8189718043f1cdbffd570a79d1

abe46166584bd2bafde08615c6513331

c98cbcb7a4e1c6bd15f261ca961529c7

△  #NoussommesCharlie (aussi) △

Et visitez notre site http://www.mues-design.com